Gandrange défend son école…

Comme je vous en informais le mois dernier dans ces colonnes, l’Inspecteur d’Académie de la Moselle avait décidé de fermer une classe élémentaire à l’école Verlaine, de façon tout à fait injustifiée, les effectifs attendus à l’école en septembre prochain étaient supérieurs de 6 élèves aux seuils de fermeture en vigueur dans le département. Il fallait agir vite… Courriers à l’Inspection académique, pétition en ligne qui a recueilli 453 signatures, réunion en urgence le 4 février du conseil municipal qui a voté une motion unanime s’opposant à cette fermeture, saisine du syndicat enseignant SNUipp Moselle où je garde de nombreux copains qui ont soutenu le dossier, … tout l’arsenal de lutte que j’ai souvent été amené à enclencher durant ma vie professionnelle y est passé. Le 6 février, j’étais devant l’Inspection Académique pendant la réunion du Comité Technique Spécial chargé de décider de notre sort afin de manifester notre refus avec deux enseignantes de l’école et les parents d’autres écoles de Moselle victimes de fermetures de classes. En fin d’après-midi, le verdict est tombé : l’Inspecteur d’Académie a annulé la fermeture de notre classe élémentaire. L’engagement et l’obstination de votre maire et de son équipe municipale ont payé, pour le plus grand bénéfice de nos élèves et de leurs enseignants ! « Les seuls combats perdus d’avance sont ceux que l’on ne mène pas ! »