Régulièrement, à divers endroits de la commune, sont constatés des dépôts sauvages répétés de déchets verts, d’ordures ménagères, voire d’encombrants en tout genre. Sources de nuisances visuelles et olfactives, ils présentent des dangers sanitaires et surtout des risques d’accident quand ils empiètent sur la voie publique. Les dépôts sauvages sont strictement interdits : jeter ses déchets verts hors de son terrain par-dessus sa clôture, se débarrasser d’objets encombrants sur un trottoir, au coin d’un bois ou en bordure d’une rivière sont des comportements irresponsables. Ces déchets polluent les sols, les eaux, l’air et dégradent les paysages. Les auteurs de ces comportements s’exposent à des amendes pouvant aller jusqu’à 1500 euros, l’utilisation d’un véhicule étant un facteur aggravant. Rajouter des déchets sur un dépôt sauvage déjà existant expose aux mêmes amendes. 

Ces comportements inciviques ne sont pas acceptables car ce sont les services communaux qui sont mis à contribution pour la remise en état des lieux. 

Pour tout dépôt sauvage constaté, l’auteur identifié sera puni avec la plus grande sévérité, sans aucune tolérance…